30 ans, et sinon rien ?

Je vais avoir 30 ans, enfin, à ce qu’on dit.

Étant donné qu’on m’en parle depuis mes 20 ans, je n’y crois pas trop. Mais finalement à ne pas y croire je les vois venir avec de gros sabots, et pas mal de merdes dessous. Mon aversion pour les 30 ans fait rire, mais franchement, si ça ne représente, disons qu’ 1/3 de ma vie, comment-vont être les 2/3 suivants ? Forcément les gens vieillissent autour de moi aussi, il y a peu de chance que le pourcentage de décès diminue, celui des mariages et des naissances devrait monter par contre pour contrebalancer. Si j’ai réussi à construire et détruire une vie stable dans le 1/3, qui peut me dire que j’arriverais à faire le reste avant la fin du 2/3 ?

Pour l’instant j’ai 29 ans. Et c’est déjà beaucoup.

En presque 30 ans, j’ai eu le temps de croire et de ne plus croire, malgré plusieurs rapprochements à diverses religions, pour être gênée de rentrer dans une église, mais pour toujours croire en l’homme. Cet homme con qui fait souvent parti des gens que j’aime à dire que je n’aime pas.

Il m’aura moitié moins pour savoir que l’on peut perdre des gens pour diverses raisons, belles où horribles, mais qui font toujours terriblement mal, pour savoir que l’on peut mourir, en se battant pour garder sa vie, en l’aimant et en la tenant de toutes ses forces, mais aussi en se battant pour la quitter et parfois bêtement, accidentellement.

Il ne m’aura pas fallu 22 ans pour savoir que personne ne vous brise le cœur, mais qu’à l’inverse tout le monde vous le répare, chacun va de son bout de sparadrap, de son petit fil en coton, avec ou sans délicatesse. Je pense que les gens se sauvent dès lors qu’il se rencontre, et qu’ils se sauvent dès lors qu’ils ne sauvent plus.

Il ne m’aura pas fallu 24 ans pour découvrir que ma fille serait bruyante, drôle, mignonne, et avec un caractère pourri.

Il ne m’aura pas fallu 25 ans pour porter cette belle robe blanche très conventionnelle au final, mais tellement belle, entre plusieurs habillés noirs.

Il ne m’aura pas fallu 27 ans pour savoir que le laser, c’était cool que dans Star Wars (et encore ça dépend des épisodes)

Il n’aura pas fallu 28 ans pour découvrir que l’on pouvait avoir deux enfants différents, et que les deux pourraient être de véritables individus différemment têtus.

Il m’aura fallu 29 ans pour me sentir à la fois plus enfant et plus adulte, plus perdue et plus sous le poids des responsabilités.

Il m’aura fallu 29 ans pour savoir ce que ça signifiait ne plus avoir de grands parents du tout, des filles qui perdent leurs arrières grands parents, et sentir le sol soudain si mou, et le ciel si bas.

Alors 30 ans il parait que c’est fabuleux, et puis que mes filles sont une grande réussite, et que je suis mariée, etc. Oui, mais .. mes filles ne seront jamais MA réussite, je les ai mises au monde avec un peu d ‘aide déjà, et puis la réussite est de leur côté. Elles sont de belles petites adultes en devenir, avec leurs caractères, leurs visions de la vie, moi je suis la branche qui les soutiendra le temps qu’il faudra, les secouera peut-être un peu, et les regardera s’envoler en restant toujours là en cas de petites ou grosses chutes ( et aussi pour les calins! ).

Je crois qu’il faudra attendre 30 ans pour espérer avoir un nouveau toit, finir ma BD, savoir qui je suis et qui je veux être par la suite.

 

2 réflexions sur “30 ans, et sinon rien ?

  1. eliselafait dit :

    Tiens c’est marrant que je vienne lire cela justement le jour de mes 30 ans !
    Moi je ne pense pas à la partie de ma vie passée, ou celle qui me reste à utiliser. Je pense à aujourd’hui, ce que je suis en train de construire. ce n’est pas pour moi un cap difficile à passer.
    Le cap des 25/26 a été bien plus dur. Plus jeune on se dit à 25 ans j’aurai un enfant, les 25 ans arrivent et pas d’enfant, la 25ème année passe et voici les 26 qui pointent leur nez sans enfant. Les rêves de gamines qui s’envolent.
    Aujourd’hui c’est un autre rêve de gamine qui j’ai rattrapé au vol.
    Notre vie est parfois très différente de celle qu’on avait pu imaginer, mais est ce nécessaire ment un mal ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s